Dimanche après-midi, le 3 juillet, le vernissage d’Extase a réuni des membres du Centre et des invités venus de divers horizons autour de Didier Belony et de Lucy Bouquet. Myriam était à la harpe, les discours furent amicaux et la femme-libellule a semblé doucement dériver sur les rides de l’eau… Puis l’assemblée s’est recentrée autour du buffet où d’autres libellules, apéritives celles-là, l’attendaient. Marie-Françoise, aidée d’Anne-Claire et de Morgane, ont veillé à ce que nul ne soit déshydraté – il est vrai qu’il faisait très chaud cette après-midi-là.

Auparavant, le public avait suivi avec attention le commentaire de Maud enjambant gaillardement les ponts et parapets reliant Morgane à Mélusine et présentant la toute nouvelle exposition des illustrateurs de légendes.