Tout au long de l’hiver 2013-2014, l’écrivain Jean-Michel Riou est venu honorer la résidence d’artiste « Brocéliande » du Centre Arthurien. D’une rencontre avec les élèves de l’école publique de Concoret est alors née une drôle d’histoire : Carmen et le Taureau Bleu, un étrange ouvrage disponible la librairie de la Petite Maison des Légendes.

La Résidence « Brocéliande »
[frame_right src=”http://centre-arthurien-broceliande.com/wp-content/uploads/2014/12/kerneant2-LD.jpg” href=”http://centre-arthurien-broceliande.com/wp-content/uploads/2014/12/kerneant2.jpg”]Jean-Michel Riou, dans les chênes creux de Kernéant[/frame_right]
En novembre 2013, le Centre de l’Imaginaire Arthurien décide de créer une résidence d’artistes avec le soutien de DRAC Bretagne et de la Région Bretagne. Son premier invité est Jean-Michel Riou, écrivain célèbre pour ses cycles historiques autour du château de Versailles et Champollion. Ce dernier vient passer plusieurs semaines en forêt de Brocéliande afin de s’inspirer des lieux de légende pour son prochain roman qui traitera de l’immortalité. Il y côtoie Claudine Glot, spécialiste de la légende arthurienne ainsi que Jacky Ealet lors d’une visite de l’église du Graal de Tréhorenteuc, et visite les Forges de Paimpont, la Fontaine de Barenton, etc. Pourtant, c’est une autre rencontre qui retient son attention : celle des élèves de l’école du Taureau Bleu à Concoret.

[frame_left src=”http://centre-arthurien-broceliande.com/wp-content/uploads/2014/12/Couv.-TAUREAU-BLEU-LD.jpg” href=”http://centre-arthurien-broceliande.com/wp-content/uploads/2014/12/Couv.-TAUREAU-BLEU-BaT.jpg”]Couverture par Lawrence Rasson[/frame_left]
Histoire et légende
L’auteur Jean-Michel Riou intervient dans la classe de cycle 3 dans le but de parler de son métier d’écrivain à des élèves en plein travail d’écriture. Le courant passe et l’auteur est mêlé au processus créatif lors de ses visites suivantes. Le point de départ : la découverte lors de la rénovation de l’école d’une corne de vache et d’un livre dédicacé au nom de Carmen, laquelle aurait été scolarisée en 1938. Il n’en fallait pas plus pour que les écrivains en herbe revisitent la légende locale du Taureau Bleu en l’imprégnant de ces quelques détails historiques. Plus tard dans l’année, c’est l’illustrateur Lawrence Rasson qui donne quelques cours aux élèves pour les aider à mettre leur livre en image. Le jeune artiste se charge ensuite de la maquette et de la couverture du livre et ce dernier sort des presses juste à temps pour la kermesse de l’école en juin.
L’ouvrage est aujourd’hui disponible à l’Amicale Laïque de Concoret ou à la Petite Maison des Légendes. Un beau cadeau qui ne coûte que 5 Euros. A mettre dans les mains de tous les enfants.

Carmen et le Taureau Bleu est à consulter ci-dessous :

Télécharger (PDF, 5.06MB)