On vous l’avait signalée en janvier. Elle est depuis le 5 mars présentée au Musée d’Orsay (jusqu’au 9 juin)

L’ange du bizarre. Le romantisme noir de Füssli à Max Ernst

bandeau-l-ange-bizarre

Avec le sublime tableau de Schwabe pour affihche!

Une exposition consacrée au au romantisme noir, courant visible du XVIII au XXe siècle, mais qui aborde aussi le symbolisme et le surréalisme ; avec plus de 200 œuvres, elle retrace les divers thèmes parcourus par des artistes tels Delacroix, Goya au bien Klee, comme la barbarie, la guerre ou les superstitions…