Un bonheur ne venant jamais seul, voici l’exposition qui se prépare au Musée d’Orsay du 5 mars au 9 juin 2013 :

L’ange du bizarre. Le romantisme noir de Füssli à Max Ernst

Une exposition consacrée au au romantisme noir, courant visible du XVIII au XXe siècle, mais qui aborde aussi le symbolisme et le surréalisme ; avec plus de 200 œuvres, elle retrace les divers thèmes parcourus par des artistes tels Delacroix, Goya au bien Klee, comme la barbarie, la guerre ou les superstitions…

Un avant goût ? Bouguereau, Virgile et Dante aux Enfers, et Julien-Adolphe Duvocelle, Crâne aux yeux exorbités et mains agrippées à un mur (détail).

Bouguereau dante et Virgile

tmp_51282ee16994346452623d2a81e97b87