Le Centre de l’Imaginaire Arthurien

Présente

 Si La Fontaine parlait africain

Contes par Jorus Mabiala

Mercredi 07 novembre, 16 heures

Petite Maison des Légendes

Place de l’Église

à Concoret

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

BIA !

Une voix riante, rayonnante . Elle glisse dans les corps de ceux qui attentent, spectateurs petits et grands , impatients d’émotions à venir.

 La voix nous dit l’ailleurs, le territoire lointain , «  Africain », inconnu , attendu, inattendu, méconnu, mal-connu….

Et soudain.… l’Instrument Conteur nous fait face dans la lumière, imposant et généreux. Son regard nous éclabousse d’énergie.

Par un jeu de séduction et d’autorité il nous invite à prendre notre billet pour le voyage: Oui , on est d’accord , on est prêts !

Bia !!!

Alors on embarque dans une étrange barcasse, sorte d’ arche foisonnante, hilarante, émouvante où se croisent le serpent, l’âne, le singe, le lion, le crocodile,mais aussi l’homme et le moustique ….Avec eux on s’en va réfléchir ensemble en riant à la bêtise faite homme.

.. Ici avec le conteur le public est roi .

Toutes ces facéties, fables, fabulettes nous rappellent nos faiblesses nos forces, nos erreurs, nos frayeurs

Elles nous disent le monde d’aujourd’hui et ses incohérences.

Et à la fin… petits et grands, chacun à son niveau, aura entendu quelque chose de marquant .

Quelque chose qui sous les mots dit aussi que l’Afrique ne pleure pas

Qu’elle rit, qu’elle sait, et qu’elle est sage comme pleine d’espoir

Et Jean de La Fontaine, de là où il est sourit, ému …