Une sylphe azurée s’est posée pour deux mois sur les eaux du grand étang de Comper. Extase est son nom, et voici comment l’évoque son créateur, le sculpteur Didier Belony :

« Extase est ma vision d’un être imaginaire, d’une divinité aérienne, fusion d’une femme et d’une libellule qui exceptionnellement semble inviter les humains à côtoyer son univers. Sous-tendue par l’idée d’une confusion visuelle entre jouissance et douleur,  elle déploie les mêmes expressions corporelles pour ces deux émotions extrêmes. »