Pourquoi rapprocher ces deux fées que, au premier regard, tout sépare et même oppose ? Quel lien entre la très celtique sœur du roi Arthur et la poitevine mère des Lusignan ? Entre celle qui se bat pour affirmer sa souveraineté, et celle qui ne souhaite rien tant que de se fondre à la vie et à la morale humaines ?
Pour relier Morgane à Mélusine, il faut d’abord éprouver leurs différences, retrouver, au travers de récits mythiques transformés plus ou moins totalement en littérature, l’ossature d’origine et son sens; puis décrypter le message que ces deux figures archaïques et modernes, et peut-être modernes parce que archaïques, continuent à nous délivrer aujourd’hui.
Partir à la rencontre de Morgane et de Mélusine, c’est pénétrer dans le labyrinthe des mythes jamais oubliés, parcourir leurs réécritures aux multiples entrelacs. C’est entrer dans un monde surnaturel qui ne se résoud pas à la seule apparence de la féerie, mais révèle une parenté ancienne, une trace qui perdure malgré la forme que les hommes ont voulu imposer à ces deux fées, l’usage qu’ils ont voulu en faire.

À travers les récits mythiques des origines et les romans du Moyen-Âge, la conférence mettra donc en lumière les liens, les différences et les complémentarités de ces personnages féeriques.
Écrivain, conférencière et commissaire d’expositions, Claudine Glot préside depuis 1988 le Centre de l’Imaginaire Arthurien, dont elle est une des fondatrices.

L’accès à ces animations est inclus dans le prix d’entrée à l’exposition. Tarif plein : 5,50 € – Étudiants : 4,50 €
Gratuit pour les moins de 8 ans en famille.
  .