Nouveaux visages de la Demoiselle d’Astolat

Du 1er septembre au 31 Octobre

Dans la légende arthurienne, Elaine d’Astolat a le malheur de s’éprendre du chevalier Lancelot. Ce dernier, dont le coeur va à la reine Guenièvre, ne peut lui rendre son amour et la belle en mourra de chagrin. Immortalisée par la peinture de Waterhouse, la demoiselle d’Astolat devient au XIXème siècle Lady of Shalott. Sous l’impulsion du Centre Arthurien, les illustrateurs de Brocéliande lui rendent un nouvel hommage dans une exposition unique.